Bannière
English (United Kingdom)
Jeunesse en Mission France en Afrique francophone, Imprimer Envoyer
JEM France va aussi être un outil de bénédictions envers l'Afrique. Daniel Schaerer, le fondateur de Jeunesse En Mission France exercera pendant plusieurs années le rôle de coordinateur au niveau de JEM Afrique francophone. Ce travail a permis de développer et maintenir une cohésion des centres et des ministères. Durant les années 80, des équipes partiront sillonner les routes et les pistes africaines souvent pour annoncer l'Evangile au travers de spectacles, prédications publiques, mîmes et danses.
Ces équipes participeront à ces activités étroitement liées à JEM Suisse Romande. Jeunesse En Mission Paris enverra des équipes de l'Ecole d'Evangélisation au Gabon. Plusieurs équipiers iront régulièrement enseigner et soutenir les diverses écoles et ministères.
La vocation du centre de Jeunesse En Mission à St Paul-Trois-Châteaux sera, d'être un "pont avec l'Afrique". Dès sa création en 1985, Etienne Atger, responsable du centre et l'équipe alors en place travailleront activement à bâtir ce pont. Les voyages de découverte missionnaire, les Ecoles de Formation de Disciples seront résolument tournées sur les pays du Sénégal, Mali, Burkina-Faso, Niger et Côte d'Ivoire.
En 1993, dans la dynamique d'atteindre les peuples non-atteints, la création d'un Département de Mission Pionnière et des Ecoles de Mission Pionnière proposeront des actions à long terme et un équipement pour celles et ceux qui veulent répondre à l'appel de Dieu de faire de toutes les nations des disciples. Des peuples seront adoptés en partenariat avec des églises locales tels que les Lébous, Toubous, Touaregs, Roungas...
Dès l'année 2000, les Ecoles de Mission Pionnières seront déplacées au Mali afin de former le maximum d'ouvriers africains. Le centre de Jeunesse En Mission au Gault-  Soigny enverra régulièrement des équipes dans les îles francophones de l'océan indien (Madagascar, Ile Maurice, Ile de la Réunion). Des centaines de jeunes feront une expérience sur le continent africain. Certains d'entre eux repartiront comme missionnaires à long terme, d'autres mobiliseront leur communauté pour la mission et particulièrement les peuples non-atteints. D'autres encore essaieront de mobiliser des partenaires, des finances, créeront des emplois pour ce continent.

En 2009 cette dynamique et multiplicité d'engagements demeurent en faveur de l'Afrique francophone. Une des cibles est de passer le relai à une nouvelles génération de jémiens pour une nouvelle décennie.

Venez - nous rejoindre !